Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Liste des tags en cours de construction

Publié par Chouchane

Je n'en avais jamais entendu parlé, ni même imaginé qu'il fut possible de faire une omelette au chou. A dire vrai, si on me l'avait proposé, je l'aurai même refusé mais on me l'a imposée. Faut dire qu' après deux heures de marche dans la neige de la vallée de la Clarée, raquettes sur le dos, moitié glacés, moitié transpirants, quand l'hôtesse de la Fruitière nous a imposé les pantoufles et le menu nous avons dit "Oui" à tout. C'est pas ordinaire pour des marseillais d'être en pantoufles au restaurant, en tong à la rigueur !. Ce fut, évidemment, mieux qu'à la maison, en pantoufles, rien à faire, servis super-copieusement comme on sait le faire parfois.  L'arrivée de l'omelette nous a laissé circonspect mais ventre affamé n'a pas d'états d'âme et il ne nous a fallu qu'une bouchée pour être convaincus du grand intérêt du plat c'était il y a dix ans... et c'est devenu un classique c'est nous. Ce n'est pas de grande cuisine, c'est de la bonne cuisine !


la-fruitiere.jpg

Cà c'est la vue sur la Fruitière... pas grand chose autour.

Et l'omelette telle que je l'ai recomposée à la maison

omelette-choux-rouge1.JPG

 

Ingrédients pour 4 personnes :

  • Un petit choux rouge
  • Un oignon... rouge
  • Quelques tranches de très bon lard (style lard de colonnata) ou de très bon lardons
  • 8 oeufs
  • Un trait de lait
  • Huile d'olive ou beurre
  • Sel, poivre, 1/4 cc de noix de muscade.

 

Réalisation :

  • Couper en fines lanières le chou et l'oignon,
  • Faire suer le tout dans de l'huile d'olive ou du beurre, sans eau pour ne pas mouiller l'omelette.
  • Saler, poivrer, ajouter la noix de muscade.
  • Battre les oeufs avec le lait, saler et poivrer.
  • Verser les oeufs dans une bonne poële qui ne colle pas. Dès qu'ils sont un peu pris, diposer le choux rouge sur une moitié et refermer l'omelette.
  • La retourner pour cuire des deux côtés.

Commenter cet article

lizagrèce 04/03/2012 20:04

Moi aussi je n'en avais jamais entendu parler ... jusqu'ici