Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Liste des tags en cours de construction

Publié par Chouchane

J'ai grandi avec des betteraves en tourchi ou tourchou... ces légumes au vinaigre qu'affectionnent particulièrement les arméniens. Mes préférés étaient les petits piments verts et les betteraves et bien qu'il y eut aussi sur les étagères des pots à la carottes ou à la tomates vertes, je m'orientais toujours vers ces bocaux pleins d'un jus rouge sombre.

Je n'ai pourtant jamais vu ma mère cuire les betteraves, pour une raison simple : A Marseille, on ne vendait pas de betteraves crues. Il en a fallu des années et des années pour voir fleurir sur les marchés ces légumes-racines ronds et durs. C'est sans doute pour cela que j'ai attendu 40 ans avant de manger une betterave tiède fraichement cuite : choc gustatif ! Je ne savais pas que c'était à la fois si bon et si facile à cuire. Pour moi, la betterave était un légume difficile à cuire que je mangeais chez ma mère, en tourchi ou en mauvaise salade à la cantine.

Désormais, la betterave a sa place réservée tous l'hiver dans mon bac à légumes. Comme tous les légumes racines, elle se conserve remarquablement bien au frais. Et, ce qui ne gâche rien la betterave fait partie de ces super-aliments antioxydants qui nous soignent en même-temps qu'ils nous régalent. Alors si vous voulez nettoyer votre organisme, vous donnez du punch, mangez (au moins, durant la saison) 1 betterave par semaine.

 

Crue, cuite ...
Crue, cuite ...

Crue, cuite ...

> Cuisson à la cocotte minute (le plus rapide)

Pour des betteraves "standard" de la taille de celle que l'on trouve dans le commerce : 20 mn à partir du chuchotement de la soupape. Ensuite on laisse refroidir dans la cocotte. On ouvre le lendemain par exemple

> Cuisson à la vapeur (plus "vrai")

Dans un panier vapeur, compter 1 heure de cuisson au moins (comme pour la pomme de terre, la betterave est cuite quand une lame de couteau peut la traverser)

> Cuisson au four (un goût plus corsé, "caramélisé") cuisson idéale pour les manger tièdes.

Entourées de papier aluminium ou sulfurisé ou dans un plat en terre luté (le couvercle collé avec une pâte faite de farine et d'eau), cuisson : 3 heures th.5. Oui c'est long ! mais c'est très très bon.

Je les cale dans les coins du four quand je fais des cuissons douces au four et je les "oublie" une fois le four éteint.

> Conservation une fois cuite : Dans un plat hermétique, au réfrigérateur vous la conserverez plus d'une semaine.

Cuire une betterave, en faire une salade ou du tourchi

En faire un tourchi énergétique.

  • Éplucher la betterave avec les doigts. La peau part très facilement.
  • La couper en épais tronçons.
  • La mettre dans un bocal en intercalant des lamelles d'ail. (1 gousse par betterave)
  • Couvrir de vinaigre : j'ai troqué le vinaigre d'alcool traditionnel du tourchi contre du vinaigre de cidre-bio. C'est plein de ressources pour notre organisme, alors pourquoi s'en priver ?
  • hop, on ferme et on picore quand on veut !

En faire une salade

  • On coupe en fines tranches la betterave.
  • On prépare une fine vinaigrette avec de l'huile d'olive fruitée, on rajoute une persillade (ail persil) et le tour est joué.

Tiède avec de l'huile d'olive

  • Elle sort de la marmite, elle est tiède et fondante.
  • Coupez là en deux (après l'avoir épluchée), une pincée de sel, de l'huile d'olive très douce rien de plus !

Commenter cet article

lizagrèce 21/03/2014 19:04

Ici on dit "Tourtsi" mais c'est bien la même chose ...